Comte Turpin de Crissé de Sansay

1747-1761

Hongroise

Chef de corps du 2e Régiment de Hussards 1747-1761 - Lancelot comte Turpin de Crissé

Eléments de biographie

Source Wikipédia

Croix de l'Ordre de Saint Louis

Lancelot, comte Turpin de Crissé, est un militaire et écrivain français né à Crissay-sur-Manse vers 1716 et mort en Autriche vers 1795. Commandant d'un régiment de hussards à son nom, le régiment de Turpin Houzards , il fut brigadier de cavalerie en 1748, maréchal de camp en 1761 et fut promu lieutenant général le 1er mars 1780. Il fit une brillante carrière militaire et se distingua notamment sur les champs de bataille d'Allemagne; il obtint le 7 octobre 1781 le commandement du fort de Scarpe à Douai qui fut sa dernière affectation. Son cursus honorum fut couronné par la croix de Saint-Louis en 1787. Il mourut dans l'émigration à Vienne, dans la famille Esterhazy. Membre des académies de Berlin, de Nancy et de Marseille, il est l'auteur de plusieurs ouvrages estimés sur l'art de la guerre :

Il fut le père d'Henri Roland Lancelot Turpin de Crissé, né de son premier mariage (17 février 1749) avec Marie-Louise-Gabrielle de Lezay-Lusignan, et épousa en secondes noces, le 21 mars 1759 Constance de Löwendal (1742-1785) dont il eut quatre autres enfants.

Source : historique du 2e Hussards par Gérard-Antoine MASSONI (à paraître)

Le 20 février 1761, le comte de Turpin fut nommé maréchal de camp et dut abandonner le régiment qu'il avait si magnifiquement commandé. Il entra en pourparlers avec l’un de ses cousins, le marquis André de Chamborant, colonel lieutenant du régiment d’infanterie de La Marche-Prince. L’agrément d’une telle transaction demandée conjointement au duc de Choiseul le 8 mars 1761 par le comte de Turpin et par le marquis de Chamborant, fut accordé par le roi le 27 mars.

Ses écrits disponibles

Sous forme numérique, téléchargés sur le site de la BNF :

hongroise 2RH

Source : Monsieur Arnaud Parison, un descendant en ligne directe de ce personnage par sa fille, Madame de CARONDELET-POTELLES née Angélique Rose Madeleine Adélaïde DE TURPIN DE CRISSE, fille de Constance de LÖWENDAL.

Lancelot TURPIN DE CRISSE, comte de Crissé et de Sanzay, fit une brillante carrière militaire, maréchal de camp, inspecteur-général de cavalerie et des dragons, lieutenant-général des armées du Roi, gouverneur du fort de la Scarpe, ses ouvrages sur la tactique militaire sont estimés;

Né le 06.08.1716 au Château d’Eronville, commune de St-Germain-le-Gaillard (Eure-et-Loir), mort en émigration à Vienne chez le Prince ESTERHAZY le 9 août 1793 (voir art. détaillé dans la biographie Univ. de Michaud, t 42 p.298 et sa notice dans l’émigration militaire de Pinasseau ci-dessous).

Il épouse en 1ères noces le 17.02.1749, Louise-Marie-Jeanne DE LEZAY-LUSIGNAN, née en 1729, morte le 25.01.1755 à Paris à l’age de 25 ans, fille de Hugues-François DE LEZAY-LUSIGNAN, comte de Lezay, marquis de Lusignan, et de Marie-Louise-Alexandrine DE FOUDRAS DE CHATEAUTIERS ; dont deux fils.

Il épouse en 2èmes noces le 21.03.1759 (par contrat du 18) Elizabeth-Marie-Constance DE LOWENDAL (cf. portrait 64 x 54 cm au Musée des Arts de Sao-Paulo, par Jean-Honoré Fragonard), née le 08.02.1740 à Revel, Estonie, baptisée le 16.09.1752 à Paris, morte le 13.10.1785 à Paris (inh. à St-Sulpice), fille de Waldemar DE LOWENDAL, chevalier de l’Ordre, maréchal de France, et de Barbe-Elizabeth DE SZEMBECK.

Sources (entre autres) : Jean PINASSEAU, L’émigration militaire. Campagne de 1792, Armée royale. I. 1957, II. 1964. (A.N. usuel)

Lancelot comte DE TURPIN DE CRISSE, fils de Lancelot, colonel d'infanterie, et de Claude Geneviève DE CHERIERE, né au château d'Erouville (alias Eronville) le 5 août 1716, baptisé le 6 à Saint-Germain-Le-Gaillard - mousquetaire, 1732 - cornette dans Anjou cavalerie, 21 mai 1734 - Mestre de camp à la suite des hussards de BERCHENY, 15 oct. 1744 - mestre de camp du Rgt de Hussards de son nom depuis Chamborant, 27 janv. 1747 - brigadier, 10 mai 1748 - inspecteur général de la cavalerie, 15 mars 1758 - maréchal de camp, 21 févr. 1761 - inspecteur des troupes dans l'intérieur avec 7.000 1. de pension, 24 juil. 1773 – lieutenant-général, 1er mars 1780. Chevalier de St-Louis, 16 mars 1747 - Commandeur, 9 déc. 1771, avec 3000 1. de pension. Grand-croix, 25 août 1787.

Campagnes, 1745 à 1748 - siège de Philipsburg - bataille de Fontenoy, Raucourt, Lawfeld, Maestricht - campagne d'Allemagne, 1757 et 1761 - fit un raid célèbre s'avançant jusqu'aux portes de Leipzig à cent lieues des siens - en Corse de 1779 à 1783 - Gouverneur du Fort de l'Escarpe, 7 oct. 1781 avec 7726 1. d'appointements - gratif. : 1777, 6000 1. et 2000 à sa femme - 8000 1., le 4 juil. 1779. Emigra : à Turin, nov. 1790 - à Nyon, juin 1791 - chargé de rassembler les émigrés dans la région de Heidelberg, août 1791 - campagne de 1792, armée de Condé, commandant la cavalerie de l'aile droite.

Il mourut à Vienne chez le Prince ESTERHAZY le 9 août 1793.

Il épousa :

1°) par contrat du 16 fév. 1749, Louise-Marie-Jeanne-Catherine-Huguette- Gabrielle DE LEZAY LUSIGNEM ;

2°) le 21 mars 1759, Elisabeth-Marie-Constance DE LOWENDAL, née à Revel, en Esthonie, le 2 fév. 1741, bapt. à Paris, St-Sulpice, le 16 sept. 1752, morte à Paris le 13 oct. 1785, fille de Woldemar DE LOWENDAL, maréchal de France et de Barbe-Elisabeth-Magdeleine, comtesse DE SZEMBECK.

A. G.: class. gén. - 3501 - Espinchal - A.N.: F7 6106 -Woelmont. Cf. art. in Revue "Stratégique" N°76 - Pensée stratégique II - La réception de Végèce au XVIIIème siècle : TURPIN DE CRISSE – par Philippe RICHARDOT (Institut de Stratégie Comparée - Ecole pratique des Hautes Etudes / Sciences historiques et philologiques)

Retour

Copyright "Amicale des anciens de Chamborant Houzards" 2008, tous droits réservés