L'Etendard

Hongroise

Etendard 2 RH Revers Etendard 2 RH Avers

VALMY 1792
AUSTERLITZ 1805
FRIEDLAND 1807
ISLY 1844
SOLFERINO 1859
FLANDRES 1914
L'AVRE 1918

Outre les sept noms de batailles inscrites sur sa soie, témoins des campagnes de la Révolution, de l'Empire, du Second Empire et de la Grande Guerre, l'Etendard du 2ème Régiment de Hussards est décoré de la Médaille de la Ville de Milan et depuis le 20 novembre 2013 de la Croix de la Valeur Militaire avec palme pour ses actions en Afghanistan en 2012.

Voir le récit de la remise de la Croix de la Valeur Militaire à notre étendard, le 20 novembre 2013 dans la Cour d'Honneur des Invalides

Médaille d'or de la Ville de Milan Croix de la Valeur Militaire avec palme

_________________________________

Extrait d'un discours de présentation à l'Etendard à de jeunes recrues

L'Etendard est d'abord, avec ses trois couleurs, le symbole de notre Patrie. Ces couleurs sont en effet le résultat de plus de 1000 ans d'histoire, de la patiente construction d’un territoire, d'une langue, d'une culture et d'habitudes de vie en commun.

Le bleu est depuis toujours la couleur de la France, France des rois, France de l'Empire, France de la République. C'est la couleur dominante des régions situées au nord de la Loire.
Le blanc est la couleur personnelle des rois de France sur le champ de bataille. Il ne flotte que lorsque le roi est présent.
Le rouge est la couleur dominante des pays d'Oc, au sud de la Loire.
Enfin, le bleu et le rouge sont, depuis le Moyen-âge, les couleurs de Paris, notre capitale.

Souci de l'unité nationale et continuité historique inspirent le Marquis de La Fayette lorsqu'il propose à Louis XVI d'arborer ces trois couleurs sur son tricorne, et l'Assemblée Constituante lorsqu'elle décide d'adopter le drapeau tricolore en 1791.

Depuis plus de deux siècles, ces couleurs ont créé un espace de liberté partout où elles ont flotté. Aujourd'hui encore, elles représentent l'espoir pour nombre d'opprimés qui, parfois mieux que nous, savent de quelles valeurs elles portent le message.

L’Etendard c’est aussi le symbole de notre institution et dans ses plis est inscrite en lettres d'or la superbe devise de notre armée : Honneur et Patrie. L'Honneur, c'est la grande vertu des temps difficiles, ce sentiment d'une inaltérable responsabilité qui nous rappelle, lorsque tout bascule autour de nous, que notre dignité d'homme nous interdit de sombrer dans la facilité et le renoncement. La Patrie, c'est cette réalité concrète, tangible, dans laquelle s'épanouit notre existence collective à travers une fraternité qui nous défend de préférer la préservation frileuse de nos intérêts individuels au bien supérieur de la communauté. Sous cette devise enfin, sont inscrits les noms des batailles dans lesquelles notre régiment, le 2ème Hussards, s'est particulièrement illustré.

Depuis 272 ans, les hussards de Chamborant se sont attachés à ne jamais faillir, et l’Escadron de Commandement et Logistique conserve avec fierté cette devise de la famille du Marquis : « Oncques ne faillis ». Sauvant la jeune armée de la République d'un désastre certain à VALMY, méritant l'hommage personnel de l'Empereur en chargeant dix fois au cours de la journée d'AUSTERLITZ, onze fois au cours de celle de FRIEDLAND, c'est son colonel qui est choisi pour aller déposer aux pieds de l’Empereur Napoléon, à BERLIN, les quelques soixante drapeaux pris à l'ennemi. Jusqu’à la fin, le régiment restera fidèle à l’Empereur et c’est donc avec de jeunes recrues, comme vous même, qu’il charge à MONTEREAU à quelques kilomètres de notre quartier de SOURDUN, montrant que la valeur n’attend pas le nombre des années. En 1844, c'est sous les plis de ce même Etendard qu'à environ trois cents, et autant de chasseurs d'Afrique, vos anciens contiennent les charges furieuses de six mille cavaliers algéro-marocains à la bataille d'ISLY, c’est au cours de cette campagne d’Algérie et du Maroc que le 2ème Escadron est anéanti malgré sa bravoure, un an plus tard, avec les chasseurs d’Orléans au combat de SIDI-BRAHIM. En 1859, l'Etendard est encore présent à SOLFERINO, en Italie, où il rallie les hussards de Chamborant dans une charge suivie d'une mêlée héroïque autour de la ferme de CASA-NOVA, charge qui permet au reste de l'armée de se former pour remporter la victoire et qui a donné son nom à notre escadron de réserve. Il est encore porté haut et fier dans les batailles de la Grande Guerre. S’il ne participe pas à cette Bataille de la Marne [], il est présent dans les FLANDRES en 1914, sur l'AVRE en 1918, deux nouvelles inscriptions dans ses plis, gagnées notamment par le 4ème Escadron qui effectue l’une des dernières charges de cavalerie à STOCKEM en Belgique au tout début de la guerre et combat à pied quelques années plus tard avec ses frères du 3ème Escadron et se couvre de gloire au BOIS DE L’ARRIERE COUR. Enfin, notre Etendard sort sans tâche du désastre de 1940 : son colonel, le Colonel Desazard de Montgaillard l'emporte avec lui plutôt que de le rendre et le cache, appelant son régiment à poursuivre la lutte pour la Liberté, en Afrique ou dans les maquis de la Résistance.

Votre Etendard est votre emblème. Il rappelle le sacrifice de tous ceux qui ont combattu et accepté leur propre mort pour que notre pays reste libre et fort. Inclinez-vous toujours avec respect devant ses plis. Il mérite votre dévouement et vous rappelle vos devoirs. Hussards du régiment de Chamborant, n'oubliez jamais votre histoire. Voici votre Etendard.

Retour

Copyright "Amicale des anciens de Chamborant Houzards" 2008, tous droits réservés