Escadron de Réserve

"FERME DE CASA NOVA"

Insigne de l'Escadron de Réserve du 2e Régiment de Hussards

Origines

L'Escadron de Réserve de Régiment Professionnel est créé au 2ème Régiment de Hussards au moment de la professionalisation de l'Armée de Terre. Il est l'héritier du 5ème Escadron de Reconnaissance créé au sein du Régiment en 1994 et porte le nom de Ferme de Casa-Nova, lieu où le 2ème Régiment de Hussards s'illustra le 16 avril 1859 en chargeant contre les Autrichiens pour dégager la division d'infanterie Vinoy en péril lors de la Bataille de Solférino. Cette charge vaudra notamment au Régiment l'inscription de "SOLFERINO 1859" sur la soie de son Etendard, et la Médaille de la Ville de Milan.

Mission Organisation

Unité de Réserve de Régiment Professionnel, le "5" est un escadron à part entière du 2e Hussards, composé de personnel volontaire et donc motivé, il est comme toutes les unités de réserve destiné à exécuter des missions de type MICAT (Mission Commune de l'Armée de Terre) et est équipé essentiellement de matériel "non spécifique" comme les VLTT P4 Peugeot ou les camionettes tactiques TRM 2000. En cela il ne se différencie pas tellement des autres unités de réserves.

Néanmoins, profitant à la fois des savoir-faire, de certains équipements et de l'esprit "recherche", son personnel est particulièrement affuté et fait toujours sensation lorsqu'il est engagé en missions intérieures du fait de cet esprit curieux et inventif qui est une marque de Chamborant. Le "5" a été engagé régulièrement ces dernières années, avec du personnel d'active ou seul dans des missions vigipirate, essentiellement à Calais dans les missions de sureté du terminal Eurotunnel, mais aussi en presqu'île de Crozon pour la sécurité des sous-marins nucléaires lanceurs d'engins.

Régulièrement activé pour les exercices régimentaire où il s'entraîne tout en servant le plus souvent de plastron (contrôle de zone lors des infiltrations) ou comme objectif sur lequels les patrouilles observent, c'est une unité très opérationnelle.

Le 5ème Escadron, ferme de Casa-Nova, sera dissous à Haguenau en 2010, laissant son numéro et ses missions au tout nouvellement créé escadron de réserve spécialisé Wissembourg, anciennement 9ème Escadron.

Le Capitaine Forterre quitte la Ferme de Casa Nova
Le Capitaine Forterre quitte la Ferme de Casa Nova
Le Capitaine Rousseaux défile à la tête de l'escadron
Le Capitaine Rousseaux défile à la tête de l'escadron

Les commandants d'unité de La Ferme de Casa-Nova

Insigne du 9e Hussards Insigne du 2e Hussards
Escadron de Reconnaissance Escadron de Réserve
1994-1996
1996-1998
...
...
CNE TILLY
CNE PINCZON du SEL
...
...
...
1999-2001
2001-2003
2003-2005
2005-2007
2007-2009
2009-
CNE ...
CNE Jean-Christophe WOLFELSPERGER
CNE DURANTHON
CNE Eric BECHET de BALAN
CNE Christian FORTERRE
CNE ROUSSEAUX
CNE MORELL

Historique du nom de tradition

En 1859, l'Empereur Napoléon III, après les accords de Plombières signés l'année précédente avec le royaume de Piémont Sardaigne, engage 120 000 hommes pour chasser les Autrichiens de l'Italie du Nord et permettre l'unité italienne.

Le 2e Hussards, en garnison à Vesoul, reçoit l'ordre de former 4 escadrons de guerre à 150 hommes et 120 chevaux. Les 3e, 4e, 5e et 6e escadrons désignés pour marcher quittent Vesoul aux ordres du colonel Louis L'Huillier (1855-1862), en 2 colonnes le 20 et le 27 avril 1859.

Le régiment forme avec le 7e Hussards, la brigade Clérembault, 1ère brigade de la division de cavalerie légère du général Partourneaux, rattachée au IIIe Corps sous les ordres du maréchal Canrobert. Les 4 escadrons sont réunis à Tortone le 21 mai, mais sont rapidement séparées pour assurer des missions d'avant garde pour les différentes divisions du IIIe Corps, le 3e escadron assurant la protection du maréchal Canrobert et de son état-major. Finalement les 4e, 5e, et 6e escadrons sont de nouveau réunis le 13 juin et le 2e Hussards participe avec les autres régiments de la division de cavalerie légère Partourneaux et ceux du général Desvaux, à la poursuite de l'armée autrichienne.

Charge de la Ferme de Casa-Nuova 1859
Charge de la Ferme de Casa-Nuova 1859

Le 24 juin 1859, à Solferino, par une chaleur accablante, les divisions de cavalerie Partourneaux et Desvaux sont mises à la disposition du IVe Corps, commandé par le général Niel. Ce dernier a pour mission de s'emparer du village de Guidizzolo, dans la plaine de Médole, au sud du dispositif français. Le centre des combats va bientôt se situer autour de la ferme de Casa-Nuova que la 2e division d'infanterie du IVe Corps, commandée par le général Vinoy attaque avec énergie. Cette ferme est entourée de fossés et de haies derrière lesquels s'abritent les Autrichiens pour entretenir une fusillade terrible.

A 14 heures, le général Niel résiste aux efforts des IXe, XIe et XIIIe Corps autrichiens, et le général Vinoy s'accroche toujours à la ferme de Casa-Nuova. Ce dernier supplie le général Partourneaux de venir au secours de l'infanterie épuisée et à bout de munitions.

Après avoir placé le 7e Hussards en soutien, le général Partourneaux lance en avant, à travers les champs de mûriers, le 2e Hussards. Le colonel L'Huillier se place à la tête du 5e escadron, place le 6e escadron en fourrageur à sa gauche et le 4e escadron en soutien derrière lui : la musique du régiment sans ordre chargera sur l'initiative de son chef avec le 4e escadron. Conduite avec beaucoup d'entrain cette charge est un plein succès ; bon nombre d'Autrichiens sont sabrés, les autres lâchent pied et l'infanterie française soulagée peut reprendre l'offensive.

Lorsque le 2e Hussards bivouaque le soir même sur le champ de bataille, après être resté à cheval pendant 18 heures, 3 officiers et 36 hussards manquent à l'appel, mais le régiment aura l'honneur de porter le nom de Solferino-1859 dans les plis de son étendard.

Médaille d'or de la Ville de Milan

En 1909, la ville de Milan remettra sa médaille d'or au 2e Hussards en souvenir de cette glorieuse campagne : "Milan salue les étendards des régiments qu'elle a vu entrer dans ses murs auréolés des lauriers de la victoire, et revivant des jours de sublime enthousiasme, afin de perpétuer la mémoire de tant de bienfaits, offre aux saints emblèmes libérateurs une médaille qui sera pour la postérité le témoignage de l'héroïsme éclatant et de la reconnaissance éternelle".

Le 5e escadron perpétue le souvenir de cette journée en portant le nom de Casa-Nuova.
Le régiment rejoindra sa nouvelle garnison de Tarbes, le 19 août 1859.

Retour

Copyright "Amicale des anciens de Chamborant Houzards" 2008, tous droits réservés