Noblesse oblige, Chamborant autant

Ecoutez le refrain du chef de corps

Combats de Sidi-Brahim

Mise à jour : 25 septembre 2019

Fanion du 2e Escadron du 2e Regiment de Hussards - Sidi-Brahim

Combat du 2e Escadron du 2e Regiment de Hussards à Sidi-Brahim (Tableau au 2e Régiment de Hussards)

La bataille de Sidi-Brahim s'est déroulée du 23 au 26 septembre 1845 entre les troupes françaises et Abd El Kader. Elle dura 3 jours et 3 nuits.

Les Français, commandés par le lieutenant-Colonel Montagnac, avaient engagé à la légère le 8e bataillon de chasseurs à pied et le deuxième escadron du 2e régiment de hussards contre les troupes de Abd El-Kader.

Imprévue, la rencontre tourna mal pour les troupes françaises. Après un premier combat, elles furent réduites de 450 à 82 chasseurs et hussards face à 10.000 combattants de l'émir. Acculés, les chasseurs de la compagnie de carabiniers se réfugièrent dans un marabout d'où ils repoussèrent tous les assauts.

Après plusieurs jours de siège, les hommes, sans eau, sans vivres, à court de munitions, en furent réduits à couper leurs balles en morceaux pour continuer à tirer.

L'émir Abd El Kader fit couper la tête du capitaine Dutertre, fait prisonnier et amené devant le marabout pour exiger la reddition des chasseurs. Malgré tout, Dutertre, avait eu le temps d'exhorter les survivants à se battre jusqu'à la mort. Lorsque l'émir demanda au clairon français, Guillaume Rolland, de sonner la retraite, celui-ci n'en fit rien et sonna la charge. Lors d'une de ces demandes de reddition, un chasseur répondit « merde » à l'émir. Les survivants, n'ayant plus de munitions, chargèrent à la baïonnette. Ils percèrent les lignes ennemies et, sur les 80 survivants, 16 purent rejoindre les lignes françaises (5 moururent quelques jours plus tard). Seul le Caporal Lavayssière, 12 Chasseurs et un Chamborant, le Hussard Natali, sortirent vivants de la bataille. Le caïd de Nedroma, Nekkach, recueillit une partie au moins des survivants et refusa d'ouvrir les portes de sa ville aux troupes de l'émir.

En souvenir de ces combats, le 2e Escadron du régiment, seule unité ayant participé aux combats encore active (le 8e Groupe de Chasseurs ayant été dissous), participe chaque années avec les Chasseurs à cette fête de leur subdivision d'arme, au Fort de Vincennes où se trouve dans une crypte le "Tombeau des braves" rapatrié d'Algérie où il se trouvait jusqu'à l'indépendance.

Un nouveau chef pour les Chamborant

Mise à jour : 23 septembre 2019

Le Colonel Maurice Robert de Saint-Victor, chef de corps du 2e Régiment de Hussards 2019-202.

Passation de commandement 2e Regiment de Hussards, les anciens chefs de corps saluent étendard de gauche à droite, premier rang Général de Division Eric Maury (2007-2009), Colonel (R) Lacoste de Fontenilles (2003-2005), Général de Corps d'Armée (2S) Lépinette (1999-2001), Colonel (R) Ballarin (1997-1999), Général de Division (2S) Nicolazo de Barmon (2001-2003), Général de Brigade Renard (2005-2007), deuxième rang, Colonel Brumel-Jouan (2017-2019) - sortant - Colonel Haicault de la Regontais (2013-2015), Colonel Danès (2015-2017) - masqué Colonel Millet-Taunay (2015-2017)

Il y a bien longtemps que mes activités, professionnelles en particulier, ne m'avaient laissé le loisir de travailler sur le site de notre Amicale. J'en suis le premier désolé et espère sincèremenrt pouvoir m'y impliquer davantage. Je suis à cet effet preneur de toutes vos informations glânées à droite à gauche, notamment lorsqu'elle concerne notre glorieux passé, le régiment se chargeant de contrôler les modes de communication les plus modernes avec toute la rigueur que requière la protection des Chamborant et leur familles.

Vous pouvez à cet effet voir régulièrement (vous abonner) aux pages Facebook et Instagram mais sans oublier que même un simple commentaire sur un camarade reconnu (alors qu'il est flouté) ou une unité, une date de départ en opérations, en exercice, fait courir des dangers à tous, militaires comme familles.

Passation de commandement 2e Regiment de Hussards, les anciens chefs de corps ; de gauche à droite, le Général de Division Eric Maury (2007-2009), le Général de Brigade Renard (2005-2007), le Colonel (R) Lacoste de Fontenilles (2003-2005), le Général de Division (2S) Nicolazo de Barmon (2001-2003), le Colonel (R) Ballarin (1997-1999), le Général de Corps d'Armée (2S) Lépinette (1999-2001),  le Colonel Danès (2015-2017), le Colonel Haicault de la Regontais (2013-2015), le Colonel Millet-Taunay (2015-2017), le Colonel Brumel-Jouan (2017-2019) - sortant - le Colonel Robert de Saint-Victor (2019-202.)

J'en ai personellement fait l'expérience récemment sur un site institutionnel ayant mis en ligne ma photo et mon nom ...

Dans les nouvelles et mises à jour récentes, outre celles que vous pouvez voir sur les réseaux sociaux sus-nommés, il y a bien entendu la passation de commandement du 29 juin dernier au cours de laquelle le Colonel Hubert Brumel-Jouan a passé le flambeau au Colonel Maurice de Saint-Victor qui devient ainsi le 86e Mestre de Camp de Chamborant Houzards. Nous lui souhaitons pleine réussite dans son commandement à la tête de notre beau régiment.

La fidelité à notre "famille" ne s'est une fois de plus pas démentie avec la présence de nombreux anciens et notamment de pas moins de dix anciens chefs de corps. De la lignée des douze derniers chefs de corps il ne manquait que le Général de Brigade Cottereau, nouvel adjoint de la 3ème Division Américaine "Rock of the Marne" actuellement aux Etats-Unis.

Un fanion de Sidi-Brahim pour la Salle d'Honneur

Mise à jour : 10 décembre 2018

Le chef d'Escadrons (R) Massoni, notre officier Traditions, toujours à l'affût a repéré en août en vente un fanion du 2e escadron période 1940-1942 ou peut-être 1944-1945 (on remarque un insigne du 2e RH, du premier modèle) lequel était proposé à la vente (600 ?) ...il a dans un premier temps contacté le vendeur à tout hasard car il faut le récupérer sur zone (Chagnon ?). Ce fanion constitue un intéressant témoignage de la période la la guerre ou de l'immédiat après-guerre.

Fanion du 2e Régiment de Hussards, Escadron de Sidi-Brahim en vente Fanion du 2e Régiment de Hussards, Escadron de Sidi-Brahim en vente - détail hampe Fanion du 2e Régiment de Hussards, Escadron de Sidi-Brahim en vente - broderie insigne Fanion du 2e Régiment de Hussards, Escadron de Sidi-Brahim en vente - envers - batailles Fanion du 2e Régiment de Hussards, Escadron de Sidi-Brahim en vente - attache haute Fanion du 2e Régiment de Hussards, Escadron de Sidi-Brahim en vente - attache hbasse

Image mortuaire du Brigadier Léon Delcourt du 2e Régiment de Hussards, tué lors d'une reconnaissance près de Blois en 1871

Il a finalement acheté ce fanion du 2e escadron (NDW : en septembre) sur lequel la représentation de l'insigne porté par l'Armée d'Armistice (1940-1942) et à la Libération de 1944 à 1946, donne un cadre relativement précis entre 1940 à 1946.

Fanion du 2e Régiment de Hussards, Escadron de Sidi-Brahim en vente - détail pointe Fanion du 2e Régiment de Hussards, Escadron de Sidi-Brahim en vente - détail envers Fanion du 2e Régiment de Hussards, Escadron de Sidi-Brahim en vente - photo avers suite achat

Il a par ailleurs trouvé, dans un autre domaine, un petit document émouvant (image mortuaire - ci-contre) d'un Chamborant, le Brigadier Léon Delcourt (originaire de Valenciennes si l'on en croit l'origine du photographe éditant l'image mortuaire), mort en janvier 1871 lors d'une reconnaissance près de Blois - il est enterré dans le cimetière de Celettes, proche de Cheverny (Une gouache de M. Marmande exposée au régiment décrit l'épisode dans lequel il trouva la mort).

Autres trouvailles du Chef d'Escadrons (R) Massoni

Mise à jour : 10 décembre 2018

[...],

Un ami m'a transmis (NDW : en juin 2018) en copie 4 gouaches réalisées par un de ses lointains parents, le capitaine de frégate Henri, Charles, François Bain de la Coquerie.

Hussards de Chamborant secourant une infirmière ! - Capitaine de Frégate Bain de la Coquerie Hussard de Chamborant à la femme nue - Capitaine de Frégate Bain de la Coquerie Hussards de Chamborant sfourreau en l'air ! - Capitaine de Frégate Bain de la Coquerie Hussard de Chamborant contre Dragon autrichien - Capitaine de Frégate Bain de la Coquerie

Le Capitaine de Frégate Henri, Charles, François Bain de la Coquerie
Le Capitaine de Frégate Bain de la Coquerie

Le Capitaine de Frégate Henri, Charles, François Bain de la Coquerie - Nécrologie

On trouve sur ce site [Ecole Navale Traditions] des informations sur sa carrière d'officier de marine, mais aussi de caricaturiste :

Il est intéressant de penser que notre officier de marine, en dessinant des hussards, a immédiatement pensé aux hussards de Chamborant ... (NDW : Normal ! C'est LA référence en terme de hussards !)

Historiquement, le 2e Hussards n'a pas été embarqué pour participer à la prise de Malte et à l'expédition en Egypte...

[...],

CES (R) Gérard-A. MASSONI

Trouvailles du Chef d'Escadrons (R) Massoni

Mise à jour : 10 décembre 2018

Begnini : Chamborant s'emparant d'un cheval autrichien
Chamborant s'emparant d'un cheval autrichien

Begnini : Officier de Chamborant en redingote
Begnini : Officier de Chamborant en redingote

[...],

J'ai rentré suite à une vente publique (NDW : en mai 2018) 2 gouaches originales de Benigni concernant le 2e Hussards : très bonne fraîcheur des couleurs, encadrement très correct (40.5 X 48)

[...],

CES (R) Gérard-A. MASSONI

Avis de recherche !

Mise à jour : 10 décembre 2018

2e Régiment de Hussards à Orléans juillet 1958, photo de groupe du Chamborant Jean Béal
2e Régiment de Hussards à Orléans juillet 1958 - Hussard Jean Béal

Un officier en retraite (Commissaire colonel) nous a transmis une photo d'un de ses voisins appelé à Chamborant à la fin des années 50, espérant retrouver les noms de ses chefs et de ses camarades.

Une première réponse a été faite disant que le Régiment ne disposait pas hélas d'archives permettant d'associer noms et photos de groupe (sans compter que s'il fallait recenser nominativement tous les contingents et photos de groupe cela demanderait un travail d'archives considérable ! [impossible])

2e Régiment de Hussards à Orléans juillet 1958, Chamborant Jean Béal
Hussard Jean Béal

Même si les jeunes gens ayant effectué leur service en 1958 (ou leurs proches) ne seront pas forcément très nombreux à consulter ce site, la photo et l'appel à témoins reste la meilleure et la seule solution pour retrouver les "copains [et chefs] d'avant". Jean Béal était au peloton Desvignes et était [radio]phoniste. Il figure sur la photo de groupe en bas à droite au deuxième rang (celui qui lève [bien] la tête) ... (Vous pouvez télécharger la photo en haute définition ici pour regarder en détail les visages).

L'appel est donc lançé, nous publierons également la photo sur le site qui porte justement le nom en question ... Ecrire au webmaster en cas de "trouvaille".

hongroise 2RH

Copyright "Amicale des anciens de Chamborant Houzards" 2011, tous droits réservés

Ce site est dédié au Général Dumouchel de Prémare, Chef de Corps de 1981 à 1983 et Président de notre Amicale de 1993 à 2005

/